pyramide01Et voilà, ça y est, je l'ai, le moule dont je rêvais depuis la dernière fois où j'étais allée à Metro... ! Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais dès que je m'achète quelque chose il faut que je m'en serve tout de suite. Si c'est des vêtements, il faut que les enfile sur-le-champ, si ce sont des ustensiles de cuisine, il faut que je me mette aux fourneaux séance tenante. Je suis du genre impatiente.

Cette fois-ci n'échappant pas à la règle, à peine rentrée à la maison il a bien sûr fallu que j'essaie mon super nouveau moule de mes rêves... mais avec quoi ? Improvisation à partir de petites recettes faciles que je me fais en ce moment.

Le sommet de la pyramide : mousse au thé vert marmitonesque
Le milieu pour l'étagement des couleurs : panna cotta à l'amande amère, adaptée de la panna cotta à l'eau de rose
La base : charlotte aux fraises

Mousse au thé vert
100 g de fromage blanc (0% pour moi)
60 g de fructose (ou 6 CS d'édulcorant en poudre - à adapter selon votre goût)
1 œuf
1 cc de thé thé vert matcha en poudre
2 feuilles de gélatine
2 CS de lait (écrémé)

Mettez la gélatine à ramollir dans un bol d'eau froide.

Dans un saladier, mélangez le sucre (ou l'édulcorant) avec le jaune d’œuf, jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez-y ensuite la cuillère à café de thé vert, puis le fromage blanc et mélangez bien.

Faites chauffez le lait et, hors du feu, dissolvez-y les feuilles de gélatine, que vous aurez au préalable bien essorées entre vos mains. Versez le mélange lait/gélatine dans le saladier.

Battez le blanc en neige et incorporez-le à la préparation verte.

Panna Cotta à l'amande amère
cf
recette du 20 avril
Remplacez l'eau de rose par quelques gouttes d'extrait d'amande amère (à doser plus ou moins selon votre goût... pour moi ça a été un peu trop mais j'avais oublié que c'était de l'extrait donc très concentré et pas de l'eau comme l'eau de rose ou l'eau de fleur d'oranger...no comment !)

Charlotte aux fraises
250 g de fraises (j'ai pris des gariguettes)
250 g de fromage blanc (0 % ou non)
3 feuilles de gélatine

des biscuits à la cuiller (il m'en a fallu 9 pour la base de ma pyramide mais en serrant un peu plus ça aurait été mieux avec quelques uns en plus)
un peu de Soho (ou autre alcool à vous de voir)
du sucre ou de l'édulcorant à doser selon votre goût et le degré de sucre dans les fruits

Mettez la gélatine à ramollir dans un bol d'eau froide.

Faites chauffer le fromage blanc (pas trop sinon ça fait comme des grumeaux pas bons du tout) et délayez dedans les feuilles de gélatine essorées. Sucrez à volonté.

Mixez quelques fraises et incorporez-les au fromage blanc.

Coupez le reste des fraises en morceaux.

Au moment de dresser la pyramide ou la charlotte ou ce que vous voulez dans l'ordre que vous le souhaitez... mélangez un peu de Soho avec de l'eau et un peu de sucre et trempez-y rapidement les biscuits à la cuiller.

Montage
Si on a toute la journée devant soir et rien d'autre faire, ça pourrait être pas mal de faire les trois préparations à plusieurs heures d'intervalle pour qu'elles prennent tranquillement les unes après les autres au réfrigérateur... mais bon, je suppose que comme moi vous êtes pressé(e)s donc j'ai fait une version rapide congélateur.

pyramide021

Premier problème, faire tenir la pyramide la tête en bas... ah ben j'avais pas pensé à ça moi quand je l'ai achetée... d'où la boîte plastique la plus jolie de mes placards (rictus ironique) en support... au moins elle était à peu près à la bonne taille. Une fois que ça tient (à peu près) on y va :
Commencez par la mousse au thé vert. Faites-la prendre au congélateur pendant une dizaine de minutes. Comme c'est une préparation déjà un peu solide, il n'y a pas besoin d'attendre trop longtemps pour mettre la deuxième couche.

Versez ensuite la pana cotta qui est très liquide et met plus de temps à durcir... et on est obligé d'attendre sinon la troisième couche se mélangerait avec... et ce serait raté ! Remettez au congélo et là... attendez jusqu'à ce que vous jugiez (en touchant délicatement la surface par exemple) que c'est assez dur pour mettre la dernière couche.

Déposez un lit de fraises sur la panna cotta, versez l'appareil au fromage blanc puis couvrez avec les boudoirs imbibés. Réservez au réfrigérateur toute la nuit.

Démoulage
Opération très difficile avec mon super moule pyramidal... et même avec l'aide bien coopérative de l'Epoux à 8h00 du matin avant de partir travailler. J'ai commencé par essayer comme ça sans rien faire d'autre juste pour voir au cas où la magie opérerait et que la belle pyramide se démoulerait toute seule sur mon plat et... ça n'a pas marché.

Ensuite je me suis rappelée que pour démouler les trucs à la gélatine, on préconise toujours de les plonger dans de l'eau (très ?) chaude... j'ai essayé en utilisant un saladier... aucun résultat probant.

C'est là que l'Epoux entre en jeu... grommelant et un peu moqueur, son café petit-déjeunesque à la main. Il me conseille de taper sur le moule avec une cuiller en bois pour faire des vibrations/percussions qui vont d'après lui provoquer le décollement des parois... ça rigole pas ! Mais attention il ne faut pas taper trop fort pour pas casser le plat à tarte du service du mariage... mais pourquoi t'as pas pris un plat moche dont on n'a rien à faire ??? ... euh pour faire joli et pas moche sur mon blog pardi ! Bref on essaie à tour de rôle le coup de la cuiller... toujours rien...

Et enfin il attrappe le moule et le tord doucement de tous les côtés, comme on fait avec des petits moules pour tout décoller et là miracle... on entend un bruit de décollage... youpi, ça a marché et il me redonne la main pour que je termine mon "oeuvre"... ouf soulagée... sauf que, vous vous rappelez du trempage dans l'eau chaude ? Ben ça a un peu fait fondre la mousse de thé vert et la panna cotta qui dégoulinent légèrement sur les côtés, j'essaie de rattraper le coup comme je peux mais on voit bien que la mousse verte a eu chaud, par contre la charlotte est parfaite... remarque, elle, elle a pas trempé dans l'eau bouillante.
Ça le fera pour cette fois mais je note dans un coin la technique "qui marche" !

pyramide03

Dégustation
Première constatation : comment s'y prend-on pour découper une pyramide... pas très pratique... espérons que tout ne s'écroule pas. Je m'en sors pas trop mal...

Le mélange des trois goûts est surprenant et pas mal du tout. J'aurai dû mettre plus de biscuits au fond et... plus d'alcool ;-) et puis moins d'extrait d'amande amère, je me suis loupée sur ce coup-là, ça me servira de leçon. Pour accompagner, j'ai mixé quelques fraises avec un peu de sucre pour faire un petit coulis rapide. Au final, j'ai beaucoup aimé, c'était très frais, alors que je me demandais vraiment ce que ça pouvait donner, à part de jolies couleurs, ce mélange inédit ! Par contre attention avec l'œuf cru dans la mousse au thé vert ça se conserve pas pendant des lustres. Ensuite j'ai forcé mes parents, l'Epoux et des cousins à goûter le tout... ils ont été un peu hésitants et ont plutôt aimé au final. Sauf que l'Epoux appelle maintenant cet entremet : "Schmuck au thé vert  en forme de vaisseau Goauld" (dans Stargate... quelle référence !), pas très gentil mais il a avoué que c'était quand même pas mauvais...

pyramide04pyramide06pyramide05

Avec ma belle pyramide, je pense que la prochaine fois je ferai des mousses trois chocolats, ou des flans de légumes, ou duo de charlottes choco-poires... des suggestions ? Je suis à votre écoute !